Chiot : à quel moment commencer l’éducation ?

Le chiot est un animal très apprécié des hommes qui n’hésitent pas à l’adopter comme compagnon. Cependant, pour que celui-ci adopte de bons gestes au quotidien, il convient de donner une éducation convenable. Cette tâche requiert un réel effort, ce qui amène plusieurs propriétaires à se demander s’il n’y a pas un moment précis pour le faire.

Quand débuter l’éducation de votre chiot ?

Avant tout, il convient de notifier que l’éducation de votre chiot commence normalement dès les premiers jours de sa vie. Le temps que celui-ci passe auprès de sa famille détermine les comportements qu’il adoptera plus tard. Ainsi, auprès de sa mère et de sa fratrie, il a déjà appris certaines règles basiques de la vie canine.

Il n’y a pas en réalité un âge approprié pour éduquer un chiot. Vous pourrez bien le faire dès que vous remarquez des comportements indésirables. Ses capacités cognitives et d’apprentissage étant en plein éveil, votre compagnon aura une grande facilité à apprendre.

Ainsi, lorsque vous adoptez votre chiot, il ne faut pas attendre qu’il atteigne ses six mois avant de lui enseigner les bonnes manières. Il est préférable de commencer son éducation dès les premiers jours suivant son adoption. Faites-lui comprendre étape par étape ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, ce qu’il devrait faire ou non. Plus vite vous commencerez, mieux il apprendra.

Sur quoi insister pour bien éduquer son chiot ?

Dans le but d’inculquer une bonne éducation à votre chiot, il faut veiller à lui enseigner des habitudes du quotidien. Vous devez par exemple lui apprendre à faire ses besoins convenablement, à marcher en laisse, à répondre à vos ordres. À cet effet, il sera nécessaire de disposer des outils appropriés. Vous pourrez ainsi vous procurer un système de dressage, une laisse, un sifflet, un collier de dressage, etc.

Vous devez savoir qu’éduquer un chiot est différent du dressage de chiens. L’éducation permet à votre compagnon de prendre de bonnes habitudes dès son jeune âge. Vous devez donc lui accorder le temps nécessaire, faire preuve de patience et tolérer ses turbulences.

De la même manière, la cohérence doit être une valeur essentielle pour bien éduquer votre chien. Ne fixez pas des règles que vous modifierez plus tard. Autrement dit, ce que vous lui apprendrez aujourd’hui ne doit pas être différent de l’apprentissage qu’il recevra à l’âge adulte.

Le chiot est comme un petit enfant. Il est moins concentré qu’un adulte lors de ses apprentissages. Les exercices à lui proposer doivent donc être simples, plus courts, plus flexibles et moins intenses. Lorsque votre compagnon commet une erreur, ne le réprimandez pas et ne le punissez pas. Un geste simple, mais efficace pour lui exprimer votre désapprobation est de le prendre par le cou. Il en connaît la signification puisqu’il en avait l’habitude avec sa mère.

Enfin, il est important de lui faire comprendre la hiérarchie. Il doit savoir que vous êtes le maître. Il saura alors à qui il doit obéir. Si malheureusement vous le laissez faire la loi, il pourrait se croire supérieur à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *