Devenir soigneur animalier et travailler en parc zoologique

Le métier de soigneur animalier attire de plus en plus de monde ! Aussi bien des jeunes à la recherche d’un projet de vie, que des adultes qui souhaitent changer de secteur d’activité. Bien entendu, tous sont des passionnés d’animaux. Mais beaucoup ne connaissent pas la nature du métier de soigneur animalier. Il faut dire que les émissions télévisées – comme “Une Saison au Zoo” – ont placé sous les projecteurs un métier peu connu il y a quelques années de cela. Mais ces reportages ne présentent pas tous les aspects du travail dans un parc zoologique.

Si vous aussi souhaitez devenir soigneur animalier et travailler dans un parc zoologique, cet article va vous intéresser. Nous parlerons des parcs zoologiques et de leurs missions. Nous exposerons le quotidien du soigneur animalier. Et enfin vous présenterons les formations pour devenir soigneur animalier. Nous vous souhaitons bonne lecture.

Qu’est-ce qu’un parc zoologique ?

Un parc zoologique est un lieu où des animaux sont gardés en captivité pour être admirés par le public. On désigne aussi cet établissement sous les noms de : jardin zoologique, parc animalier ou tout simplement zoo. Les aquariums et les parcs marins qui présentent des cétacés sont aussi des parcs zoologiques au regard de la législation. Par contre les parcs zoologiques se distinguent des cirques, car ils ne sont pas mobiles. Le législateur parle aussi d’établissement fixe de présentation au public, lorsqu’il s’agit de définir un parc zoologique.

Les parcs zoologiques sont apparus à la fin du 18ème siècle en Europe. Ils sont les successeurs des ménageries aristocratiques. Les parcs zoologiques ont eu plusieurs fonctions selon les époques et les lieux. Durant le 19ème siècle, les zoos faisaient la promotion de l’impérialisme européen et du bien-fondé de l’exploitation des richesses coloniales. On présentait des animaux sans se soucier des conditions de captivité. Puis durant le 20ème siècle, les parcs zoologiques se sont progressivement focalisés sur la conservation des espèces animales menacées de disparition.

En ce début de 21ème siècle, les parcs zoologiques sont nombreux à être regroupés au sein d’associations professionnelles nationales ou internationales. Ainsi fédérés, ils défendent alors des valeurs communes. De nos jours, les missions qu’ils incarnent sont :

La préservation des espèces menacées de disparition
La recherche scientifique
L’éducation et la sensibilisation des visiteurs aux menaces qui pèsent sur la biodiversité

Les parcs zoologiques ont donc traversé plusieurs contextes très différents, et même s’il existe encore des différences entre les établissements, la majorité des zoos s’impliquent pour améliorer le bien-être de leurs pensionnaires. Quoique puissent en dire les opposants à la captivité, les zoos modernes n’ont plus grand chose à voir avec les ménageries du passé.

Les zoos participent à la conservation des espèces menacées comme ces éléphants d’Afrique

Ainsi, les métiers qui s’exercent au sein d’un parc zoologique doivent répondre aux objectifs et aux missions de celui-ci. Les soigneurs animaliers sont particulièrement concernés puisqu’ils travaillent à proximité des animaux et qu’ils côtoient aussi les visiteurs des zoos. Il n’est donc pas étonnant que le métier de soigneur animalier soit aussi en constante évolution.

Qu’est-ce que le métier de soigneur animalier ?

Le soigneur animalier est un ouvrier qualifié ou un technicien qui travaille dans un parc zoologique, mais parfois aussi dans un élevage ou un refuge pour la faune sauvage. Ses activités quotidiennes sont de :

Préparer les rations alimentaires des animaux captifs
Distribuer les aliments aux pensionnaires et s’assurer que tous s’alimentent correctement
S’assurer du bon état de santé et le comportement des animaux
Nettoyer les installations d’élevage et de présentation au public

De plus en plus fréquemment et grâce à la formation et au partage des connaissances, le soigneur animalier intervient aussi pour mettre en place des programmes d’enrichissement et d’entraînement médical.

L’enrichissement du milieu a pour objectif d’empêcher l’ennui des animaux captifs. Cette précaution est particulièrement importante pour les mammifères marins, les ours polaires, les félins et les grands primates. Mais l’enrichissement peut être employé chez toutes les autres espèces animales. Il consiste à créer des situations inhabituelles. Cela implique souvent de cacher de la nourriture dans des éléments de décor ou bien dans des jouets. Les animaux sont alors amenés à rechercher leurs aliments et à déployer plus d’efforts pour se nourrir.

L’entraînement médical est le dressage dont l’objectif est d’améliorer la surveillance sanitaire des animaux. Ainsi, de grands animaux comme des éléphants ou des girafes pourront apprendre à présenter une patte ou à se laisser faire durant une prise de sang. Le travail du vétérinaire est alors facilité et de nombreuses captures ou anesthésies peuvent être évitées.

Le travail avec les primates demandent des connaissances pointues en comportement animal

Au sein de petits établissements zoologiques, le métier de soigneur animalier est polyvalent. Le soigneur animalier peut notamment effectuer de petits travaux de réparation ou de jardinage. Il peut intervenir aussi durant des présentations pédagogiques. Dans les établissements employant beaucoup de personnel, ces activités sont confiées à des équipes dédiées : service technique et service pédagogique respectivement.

Comment se former pour devenir soigneur animalier ?

Être soigneur animalier demande des compétences. Celles-ci reposent sur des savoirs et sur de la pratique. Pour devenir soigneur animalier et travailler dans un parc zoologique, il est maintenant nécessaire de passer par une école ou un centre de formation spécialisé. Mais aussi d’effectuer des stages. Bien entendu, il est encore possible d’être formé sur le tas, mais les responsables animaliers recherchent de plus en plus des personnes déjà formées.

Quelles sont les écoles de soigneur animalier ?

Nous vous avons prévenu : le métier de soigneur animalier attire de plus en plus de personnes. Mais malheureusement le nombre des postes à pourvoir d’augmente pas. Cela n’empêche pas de voir apparaître de nouvelles formations. En 2020, plus de dix écoles et centres de formation proposent un cursus pour devenir soigneur animalier. Mais attention toutes ces écoles ne bénéficient pas de la même reconnaissance aux yeux des recruteurs et des directeurs des parcs animaliers. Les écoles les plus reconnues en France sont :

Toutefois, des établissements plus récents comme Siane Formation et La Ferme Souchinet intéressent aussi des recruteurs à la recherche de collaborateurs formées par la pratique et orientés vers la polyvalence.

Toutes ces écoles sont très demandées et la sélection est rude. Pour obtenir une place, il est nécessaire d’effectuer des stages. Il est également important de démontrer au jury d’admission une bonne connaissance du métier, du fonctionnement des parcs zoologiques et de la zootechnie. Pas facile d’être connaisseur avant même d’être formé…

Heureusement, une formation à distance a été créée afin de permettre aux débutants d’acquérir des connaissances élargies sur plusieurs domaines : éthique, nutrition, santé animale, pédagogie,… Cette formation d’initiation est la Préparation soigneur animalier. Elle s’effectue à distance et a comme originalité de reposer sur des cycles de visioconférences en direct. Les apprenants peuvent ainsi poser leurs questions aux intervenants, tous professionnels du secteur animalier.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur toutes ces formations, consultez la liste des établissements d’enseignement qui forment au métier de soigneur animalier en France et en Belgique :

https://formationsoigneuranimalier.fr/pages/les-formations-de-soigneur-animalier-en-france-et-belgique

Comment faire des stages en parc zoologique ?

La recherche des stages est la principale préoccupation des futurs soigneurs animaliers. Il faut effectuer entre deux semaines et un mois de stages afin de pouvoir intégrer la plupart des écoles de soigneur animalier.

Ces stages peuvent être réalisés durant la scolarité ou bien au cours d’un processus de reconversion professionnelle. Si vous n’êtes plus scolarisé, vous pouvez établir une PMSMP auprès de Pôle Emploi ou de la mission locale de votre secteur. Pour être couverts en cas d’accident, les zoos exigent une convention de stage ou bien une PMSMP.

Le travail avec les animaux demande des connaissances zootechniques, mais aussi de l’expérience de terrain

Les parcs zoologiques sont très sollicités par les personnes qui souhaitent effectuer des stages. C’est particulièrement vrai pour les établissements les plus connus qui reçoivent chaque jour plusieurs demandes. Face à autant de succès, ces établissements ne reçoivent plus que les stagiaires issus des écoles. C’est-à-dire qu’ils refusent les demandes des “débutants”. Si vous êtes dans ce cas, nous vous recommandons de contacter les plus petits établissements et d’élargir vos recherches aux zoos qui sont en dehors de votre région.

Devenir soigneur animalier demande de la détermination

Certaines écoles de soigneur animalier reçoivent plus de quatre cents dossiers de candidature chaque année ! C’est notamment le cas de celles qui délivrent un titre professionnel reconnu par l’état (MFR de Carquefou et CFPPA du Lot). La sélection est rude, car le nombre des places par promotion ne dépasse pas la vingtaine. Il faut donc bien se préparer pour augmenter ses chances d’intégrer une école et par la suite d’être employé dans un parc zoologique.

Mais n’oubliez pas que le métier de soigneur animalier est particulièrement exigeant. Il est aussi peu compatible avec une vie de famille. En effet, il est nécessaire de travailler un week-end sur deux et durant de nombreux jours fériés. Car les animaux ont besoin de soins attentifs tous les jours d’année.

Face à autant de contraintes, une reconversion s’impose pour de nombreux soigneurs animaliers après quelques années de service. Pour y faire face dans les meilleures conditions possibles, nous vous conseillons de suivre un cursus scolaire le plus long possible avant d’intégrer une école de soigneur animalier. Ainsi, il vous sera plus facile de changer d’emploi par la suite. Notons que les écoles de soigneur animalier recrutent plus facilement les titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur.

Voici pour notre brève présentation du métier de soigneur animalier et des formations qui y préparent. Nous espérons qu’elle vous aura apporté des informations intéressantes. Nous vous remercions pour votre lecture et nous vous souhaitons une bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *