L’éléphant d’Afrique : présentation de cet animal menacé

Bien que l’éléphant d’Afrique soit le plus grand et le plus puissant animal terrestre actuel, c’est probablement aussi le plus doux menant une vie familiale paisible. Son sort est devenu tragique. Malgré l’interdiction de la chasse et du commerce de l’ivoire, les faits persistent, et l’éléphant reste gravement menacé. Prenons le temps de découvrir qui est cet animal aussi fort que doux.

 

Fiche caractéristiques de l’éléphant d’Afrique

Taille

  • Hauteur : mâles, 3 mètres au garrot ; femelle, un peu moins.
  • Poids : mâles, jusqu’à 6 tonnes ; femelles, jusqu’à 4 tonnes.

Reproduction

  • Maturité sexuelle : 14-15 ans ;
  • Accouplement : toute l’année ;
  • Gestation : 22 mois ;
  • Portée : un seul éléphanteau.

Mode de vie

  • Mœurs : vivent en groupes familiaux ; certains mâles adultes vivent en solitaires.
  • Cris : communiquent par des grondements sourds, cris de colère en trompette.
  • Régime : uniquement végétarien. Ils aiment les feuillages, les fruits, les petites branches et rameaux.
  • Longévité : environ 70 ans.

Espèces proches

L’éléphant d’Asie qui est un peu plus petit que l’espèce africaine.

Répartition

On retrouve l’éléphant d’Afrique dans la majorité de l’Afrique.

 

Les habitudes de vie de l’éléphant d’Afrique

Les éléphants sont des animaux sociaux unis par des liens familiaux si étroits qu’ils refusent de quitter un compagnon mort. Ils pleurent sa mort et restant près de lui pendant plusieurs heures.

Les femelles et les éléphanteaux vivent en groupes familiaux, sous l’autorité d’une femelle mature qui est parente avec tous les membres du troupeau. Les jeunes mâles sont chassés du troupeau lorsqu’ils atteignent la puberté. Ils se rassemblent alors pour vivre dans des groupes de célibataires. Les mâles adultes vivent en solitaires et sont autorisés à se joindre brièvement au troupeau familial lorsqu’une femelle est prête à s’accoupler.

Les troupeaux voyagent beaucoup mais ne s’éloignent jamais de l’eau. Outre la nécessité de boire, les éléphants aiment se baigner chaque soir. Pendant la saison sèche, lorsque les rivières sont asséchées et les points d’eau rares, ils se contentent d’une douche : ils aspirent l’eau dans leur trompe avant de s’en arroser.

Après le bain, ils aspergent de poussière leur peau humide ; la croûte de boue qui se forme les protège des morsures incessantes des insectes.

 

Comment communique l’éléphant d’Afrique ?

Lorsqu’ils fourragent dans la brousse, les éléphants communiquent avec ceux qu’ils ne peuvent pas voir en émettant des grondements. On a longtemps cru qu’il s’agissait de gargouillis intestinaux mais nous savons aujourd’hui qu’il s’agit de sons produits par l’arrière de la gorge, du nez et de la trompe. Lorsqu’un éléphant sent venir le danger, il alerte les autres en cessant ce grondement.

Les conflits entre les membres du troupeau sont généralement résolus pacifiquement. Un inférieur cédera devant un supérieur si celui_ci prend une attitude de menace, en faisant tournoyer sa trompe ou en jetant de la poussière en l’air. C’est à cette occasion que l’éléphant pousse son célèbre barrissement.

Cette attitude est également utilisée pour écarter l’ennemi et, si celui-ci ignore les signaux, l’animal peut charger. Mais une charge, chez les éléphants, est rarement poussée jusqu’à son terme.

 

Comment se reproduisent-ils ?

Les éléphants s’accouplent vers l’âge de 14-15 ans. La parade nuptiale est une démonstration d’affection entre le mâle et la femelle qui se caressent avec la trompe. Le plus souvent, un seul éléphanteau de 85 cm de haut, pesant 110 kg, va naître 22 mois plus tard.

La mère l’allaite pendant au moins deux années, parfois davantage, et il reste en famille après la naissance de l’éléphanteau suivant, tout en restant dans le troupeau malgré tout. Une femelle met bas tous les 4 ans environ et est souvent accompagnée de 2 ou 3 jeunes, du nouveau-né à celui âgé de 8 à 12 ans. Elle défend vigoureusement ses petits. Si l’un d’eux est menacé, elle chargera l’intrus. Lorsqu’ils grandissent, les autres femelles du groupe participent à leur éducation.

 

Quel est le mode d’alimentation de l’éléphant d’Afrique ?

Les éléphants sont uniquement végétariens et mangent une grande diversité d’herbes, feuilles, petites branches, rameaux et fruits. Ils les arrachent avec la trompe qui les porte ensuite à la bouche. Les quelques dents que possède l’éléphant lui servent à mâcher la nourriture. Lorsqu’un éléphant a perdu toutes ses dents, il ne peut plus se nourrir et meurt de faim, généralement vers l’âge de 70 ans.

Les éléphants, ayant un appétit gigantesque, ont besoin de beaucoup de fourrage. Ils se nourrissent et boivent essentiellement la nuit, le  matin et le soir, mais ils mangent aussi le jour en voyageant, arrachant herbes et feuilles sans cesser pour autant d’avancer et sans réduire l’allure.

 

Le saviez-vous ?

  • Les éléphants mangent environ 225 kg de végétaux par jour et boivent jusqu’à 135 litres en une seule fois.
  • Un éléphant marche à une vitesse de croisière de 8 à 9 km/heure pendant plusieurs heures. Un troupeau de voyage peut parcourir 80 km par jour.
  • Pendant la saison sèche, les éléphants cherchent l’eau sous le sable d’une rivière asséchée. Ils creusent avec leurs pieds, leurs défenses et la trompe jusqu’à ce qu’ils l’aient trouvée, pour eux autant que pour les autres animaux.
  • La plus grande défense jamais trouvée mesurait 3,1 mètres et pesait presque 105 kg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *